Recherche

La mue de Boujelloud

ou le récit des inséparables! Par Brahim AGHZAF

Comment réussir la couverture de son livre numérique ?


Publicités

NOSTALGIE ET BONHEUR


abdelmalekchronique

Quelques feuilles blanches  encore,

Quelques doux mots encore,

Quelques belles notes de musique encore,

Et un bouquet de roses et de fleurs,

Pour donner à la toile toute sa splendeur,

De beaucoup de tendresse en couleur.

Oh, sublissime saveur !

Et dans le ciel serein bleu azur

La bise voyage, portant en son sein de la lumière

Au cœur des âmes sœurs,

Au réveil et durant le sommeil, toute fraîcheur !

Belle vue de l’océan, sur la mer,

Aux beaux parfums, aux belles sentiers, quelle chaleur !

Au goût de la sève des algues sans fleur,

A la belle eau saline et amère,

A la belle lune blanche et austère !

Nostalgie de mon bonheur !

En est toujours bien touché mon cœur,

Et toute personne ayant la même douceur,

En leur propre cœur !

Abdelmalek Aghzaf, Fès, Le 19/03/2015®©

View original post

VRAI DELUGE


abdelmalekchronique

 

Fallait-il que je croie ce qu’ils croient

Que je doive croire ?

Mais je crois ce qu’iles ne croient pas

Que je pense croire !

Chacun croit en ce qu’il veut ou il ne veut pas.

Je préfère marcher à petits pas,

Vers ce que je crois être juste, beau et bon,

Avec croix, crucifix ou croissant blanc.

Avec moi, sans moi, le monde peut être beau et bon

Avec amour et bonne foi, sans fer chauffé à blanc

Sans guerres, ni sang innocent versé aux portes des Enfers

Sans génocides, ni prêches incandescents et accablants.

Sont ouvertes à tous, les portes du Paradis

La Grâce divine est si généreuse et si clémente, Pardi !

Acceptons-nous les uns les autres, avec tolérance,

Laissons à la vie la chance de l’abondance !

Devant nous et non après nous, le vrai déluge,

Le Typhon est là, celui de l’ignorance et des mauvais juges !

Quelles…

View original post 7 mots de plus

FESTIVAL D’AVIGNON 2012 : CHRISTIAN RIZZO / SAKINAN GÖZE ÇÖP BATAR (C’est l’œil que tu protèges qui sera perforé)


INFERNO

66e FESTIVAL D’AVIGNON. Danse : Christian Rizzo présente « Sakinan Göze Çöp Batar » (C’est l’œil que tu protéges qui sera perforé) / Gymnase du Lycée saint-Joseph du 17 au 21 juillet 2012 à 20 h.

Le chorégraphe Christian Rizzo présente sa nouvelle création au 66e Festival d’Avignon. Une pièce de 50 minutes avec pour interprète le danseur turc Kerem Gebelek, qui sera donnée en première mondiale au Gymnase du lycée saint-Joseph. Le chorégraphe français, à l’oeuvre singulière, dont nous présentions un focus et une interview il y a peu de temps (Voir notre papier) viendra avec ce solo, n’en doutons pas, illuminer cette 66e édition.

Un homme est assis sur un container en bois. Bonnet bleu et sac à dos lui donnent l’allure d’un voyageur. Au bout du chemin, il se déchausse et danse. Sakinan Göze Çöp Batar est un poème sur l’exil, sur la solitude de l’arpenteur. Son…

View original post 243 mots de plus

BENJAMIN POREE, « TRILOGIE DU REVOIR » : LE TEMPS COMME ELLIPSE


INFERNO

trilogie

FESTIVAL D’AVIGNON 2015 : Trilogie du Revoir – de Botho Strauss – Mise en scène de Benjamin Porée – Création au Festival d’Avignon – 21 au 25 juillet 2015 – Gymnase Aubanel.

 
Le temps comme ellipse
Monter Trilogie du Revoir de Botho Strauss est une entreprise gigantesque, c’est en effet, avant toute chose, en défaire avec un texte aux significations souterraines qui s’entremêlent pour se rejoindre parfois ou se contredire.

Qu’est-ce que cela interroge intrinsèquement? Les rapports superficiels comme pansements/placebo aux blessures réelles restées enfouies? La futilité des rapports, la peur de la critique? La peur de vivre, d’être face à soi-même, ou la peur de disparaître ?

La Trilogie du Revoir de Benjamin Porée est une suite de moments entrecoupés, de saynètes dissociées qui au fur et à mesure prennent sens ensemble, tissent le fil d’une histoire – disons de plusieurs histoires – et créent finalement une logique…

View original post 704 mots de plus

MARINA ABRAMOVIC : « LA METHODE ABRAMOVIC » A MILAN


INFERNO

Correspondance à Milan.
PERFORMANCE : The Abramovic Method / Marina Abramovic au PAC / Milan jusqu’au 10 juin 2012.

Marina Abramovic est l’invitée du PAC (Padiglione Arte Contemporanea) de Milan jusqu’au 10 juin prochain pour une rétrospective de son oeuvre. L’artiste et performeuse a décidé de concentrer son exposition sur trois axes : passé, présent, avenir, soit un programme de films, de traces de ses performances, deux expositions (une au PAC et une chez Lia Rumma), des conférences et bien sûr une performance spécifique « la Méthode Abramovic ».

L’exposition au PAC retrace l’oeuvre d’Abramovic depuis ses débuts avec Ulay dans les années soixante-dix jusqu’à sa dernière performance au MOMA en 2010. Des films retracent ses performances restées fameuses comme Dragon Head, Nude with Skeleton, Nightsea… Cette grande exposition est donc l’occasion de revenir sur le parcours international de l’artiste serbe (née en 1946 à Belgrade), une oeuvre intense qui fait…

View original post 422 mots de plus

KADER ATTIA : REAPPROPRIATIONS


INFERNO

2aea1_may22_lausanne_img

Correspondance à Genève.
Kader Attia / Musée Cantonal des Beaux Arts, Lausanne / http://www.mcba.ch / Jusqu’au 30 août 2015.

Le Musée cantonal des Beaux Arts de Lausanne consacre une vaste exposition à Kader Attia. À voir jusqu’au 30 août 2015.

Les œuvres de Kader Attia traitent des relations entre l’Europe et l’Afrique principalement et sont comme des formes vouées à réparer les blessures de l’histoire récente de la colonisation. Le processus passe par une reconnaissance des faits, facilitée par la mise à disposition d’une riche documentation. Les thématiques sont abordées par le biais architectural, médiatique, géographique, corporel et culturel.

La vaste exposition que le Musée des Beaux Arts de Lausanne consacre à l’artiste s’ouvre sur Inspiration / Conversation, un agencement composé de deux écrans sur chacun desquels une personne non-blanche souffle dans une bouteille en pet. L’objet utilitaire du quotidien détourné en instrument amplifie les respirations et un son…

View original post 819 mots de plus

FOCUS : STEVEN COHEN, UN PERFORMEUR EN RESISTANCE


INFERNO

PORTRAIT : STEVEN COHEN.

Steven Cohen, qui sera l’invité du prochain Festival d’Avignon avec deux oeuvres dont une création*, est un artiste atypique. Performeur, danseur, vidéaste, ce « juif pédé et Africain blanc » comme il se définit lui-même, transgenre et provocateur, est né en 1962 à Johannesburg et vit partiellement en France. Steven Cohen est devenu en quelques années une figure singulière de la scène internationale.

Steven Cohen incarne la figure prototypale du performer. Artiste paradoxal, militant et revendicatif, Steven Cohen travaille sur ces territoires limites, instables, de la scène contemporaine. Sa pratique spécifique de l’art de la performance explore méthodiquement les interstices et les marges, le conduisant à se produire aussi bien dans la rue sud-africaine pour des actions provocatrices que sur les plateaux de l’etablishment culturel international.

Oeuvreéminemment politique, son travail interroge les fragilités du bien-disant sociétal, met en abîme les shémas et codes traditionnels de la représentation. Transgenre…

View original post 1 399 mots de plus

Un film sur les emoji en préparation


Journal Métro

Sony Pictures Animation serait en train de plancher sur un film mettant en scène des emoji, ces petits dessins et smileys évoquant très simplement des émotions par SMS ou sur les réseaux sociaux, selon Deadline.

C’est Anthony Leondis («Igor», «Kung Fu Panda ») qui aurait été choisi pour mettre en scène ces drôles de personnages. Au final, toute une saga pourrait voir le jour en cas de succès.

Après les Lego et les Minions, d’autres petits personnages jaunes risquent donc d’envahir bientôt les salles de cinéma.

View original post

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :